signature

rouge et noir
Attentats-suicides : violence et religion

Recherche sur olivierabel.fr :

 

Ce site

Ceci n'est pas un blog, mais...

Livres reçus

Liens vers
d'autres sites

Textes
programmatiques

 

Olivier Abel

Présentation

Curriculum Vitae

Bibliographie chronologique

Programme
de recherche 2011

 

Publications

Écrits

Films

Documents
audio et vidéo

 

La Faculté

Cours

Manuels

dessin de la Faculté de Théologie Protestante de Paris (IPT)

couverture du livre 'Le mariage a-t-il encore un avenir ?' par Olivier AbelPublications

Le mariage a-t-il encore un avenir ?

 

Le mariage a-t-il encore un avenir ?
par Olivier Abel
Paris : Bayard, collection «Le temps d’une question», 2005
165 pages
ISBN 222747484X, 9782227474840

 

Résumé

Face à l'augmentation du nombre de divorces, un professeur de philosophie éthique signe ce pamphlet cherchant à analyser ce phénomène grandissant. Etablissant un parallèle entre la politique et le mariage, il considère le divorce comme une condition du mariage moderne à l'instar de la liberté, condition du régime démocratique. Cependant, les bouleversements du monde actuel modifient ce postulat.

Quatrième de couverture

«Ce serait la fin du mariage ? Quelle plaisanterie ! Le philosophe reste coi un moment, il en oublie presque la petite pensée têtue qui essaye de faire son chemin dans sa tête. Il était sur le point d'aller plus loin, et de parler aussi et plus encore de la fin du divorce. La fin du divorce ? Mais vous rigolez ! Regardez autour de vous, il n'y a que cela ! Mais quel est ce mariage, quel est ce divorce qui triomphent ? Car c'est comme cela qu'il est, le philosophe. Perplexe. Il se demande juste si le même mot touche toujours à la même chose. Et si on avait encore les mêmes termes mais plus les mêmes réalités vécues ? C'est ce trouble justement qui lève les pensées, qui donne à penser. Or ce trouble ici, nous n'y pouvons rien, nous l'avons.»

Penser l'invention simultanée du mariage et du divorce, c'est mesurer combien ils ne se réduisent pas à une affaire privée mais impliquent une dimension politique. C'est tout le mythe occidental et moderne du couple amoureux, qui fascine et qui déçoit. Dans une société qui luttait contre la servitude, le divorce marquait une émancipation ; mais dans un monde gangrené par l'exclusion, le divorce voile les conflits sous une façade de consensus. Qu'est donc devenu le mariage librement consenti dont il était la condition ?

 

ornement

 


Olivier Abel
Faculté de Théologie Protestante de Paris
secrétariat : 83 boulevard Arago 75014 Paris - France, téléphone : 01 43 31 61 64 (international : +331 43 31 61 64)

Webmaster : Marc Pernot