signature

rouge et noir
Attentats-suicides : violence et religion

Recherche sur olivierabel.fr :

 

Ce site

Ceci n'est pas un blog, mais...

Livres reçus

Liens vers
d'autres sites

Textes
programmatiques

 

Olivier Abel

Présentation

Curriculum Vitae

Bibliographie chronologique

Programme
de recherche 2011

 

Publications

Écrits

Films

Documents
audio et vidéo

 

La Faculté

Cours

Manuels

dessin de la Faculté de Théologie Protestante de Paris (IPT)

couverture du livre 'Questions de temps!' par Olivier AbelPublications

A la découverte de Jean Calvin

 

Questions de temps !
Le Jour du Seigneur Edition , Paris Parution : janvier 2001
EAN13 : 5550850003645 #
Durée de l'enregistrement : 56m

 

Résumé

L'espérance de vie s'allonge, le passage aux 35 heures autorise plus de loisirs et pourtant, les nouvelles générations se plaignent de courir après le temps. A quoi tient donc ce paradoxe ? La cadence, le rythme plus que le temps lui-même seraient en cause. Si concilier vie professionnelle, familiale et personnelle tient de la gageure, cela vient sans doute de la société de la performance dans laquelle nous évoluons aujourd'hui.

  • Nicole Aubert, psychologue et sociologue, parle de son étude du temps dans le monde professionnel. La souffrance éprouvée est due à la contrainte extérieure imposée par la recherche de toujours plus de rendement, plus vite, jusqu'à l'instantanéité qu'apporte les nouvelles technologies. Un processus historique lié à l'histoire du capitalisme.
  • Le physicien Etienne Klein rappelle que le temps est pourtant indifférent à notre emploi du temps. Ce n'est pas le temps qui s'accélère mais nous dans une course effrénée au bonheur que nous faisons dépendre du nombre d'occupations dont nous chargeons nos agendas.
  • Françoise Forette gérontologue, distingue le temps pour soi du temps pour les autres. Elle a observé qu'en vieillissant ce temps consacré aux autres diminuent et qu'il apporte avec la rupture du lien social isolement et souffrance chez les personnes âgées.
  • Jacques Arnould, théologien catholique, parle du temps donné comme d'un cadeau.
  • Olivier Abel, théologien protestant, évoque les temps différents des textes bibliques. Pour le croyant, la foi offre l'espérance que le dernier souffle ne soit pas le dernier et que l'on peut passer de la finitude du temps à l'infini. Apprivoiser le temps, apprendre l'urgence d'apprécier l'instant présent, « coloniser l'éphémère » : quelques pistes de solutions pour soulager ce mal du siècle complètent ce panorama des différentes expériences du temps illustrées par trois reportages.

 

ornement